VISION DU CENTRE

La méditation

Définition
C'est une pratique mentale ou spirituelle. Elle consiste à porter son attention sur une partie de son corps, comme le système respiratoire, les muscles, le visage…

Le but de la méditation Le but est de calmer l'esprit en portant l'attention sur une partie du corps comme le système respira-toire. À partir de cette attention, il faut prendre conscience des pensées et des sensations qui traversent l'esprit et le corps. Cela aide la personne à comprendre le fonctionnement de son corps et de son esprit, pour éviter de prendre le mauvais chemin. En méditation on ne force pas, c'est par l'entraînement qu'on peut arriver à des résultats.

La méditation est réservée à tout le monde sans que ça coûte de l'argent. On peut trouver des vidéos sur Internet et des livres qui peuvent guider à la pratique de la méditation.

D'après mes recherches, il y a plusieurs façons de méditer. Chaque religion a sa façon de méditer; que ce soit le judaïsme, le christianisme, l'islam, le bouddhisme, l'hindouisme… Certains psychologues ont développé des techniques de méditation indépendantes de toute religion.

Le but de cet article n'est pas de dresser la liste de toutes les façons de méditer, mais de choisir une méthode qui nous convient et de la pratiquer. L'objectif de toutes les méditations est de limiter la souf-france psychique et physique.

J'ai choisi une série de vidéos sur Youtube, développée dans une clinique de plusieurs spécialistes en thérapie de courte durée. Ils ont développé une technique qui se pratique sur 4 semaines pour apprendre à bien méditer. Une vidéo pour chaque étape. Une vidéo doit être écoutée et pratiquée chaque jour pen-dant une semaine. Il ne sert à rien de griller les étapes.

Je vais résumer le contenu de chaque étape. Ce résumé sert à décrire les grandes lignes pour comprendre avant de s'initier à cette pratique.

1ère étape : scan corporel
Avant de commencer, on doit choisir une position confortable. Par exemple, s'asseoir sur une chaise, mettre les mains sur les genoux et les pieds plaqués sur le sol. Ce genre de position procure plus de calme et de paix à son esprit.

Se concentrer sur le souffle sans tenter de le contrôler ou de le forcer.

Il faut faire un scan corporel (porter son attention sur les sensations de son corps à l'instant présent).

Noter toutes les pensées qui traversent le corps.

Laisser les pensées entrer et sortir de l'esprit. Comprendre que ce n'est pas la réalité.

Porter attention sur une partie du corps à la fois, par exemple : les pieds, les bras, la nuque, le ventre, etc.

Pour le visage, il suffit de porter son attention sur les paupières, les joues, les mâchoires…

2e étape : respiration
Dans cette étape on va s'intéresser à la respiration. La respiration est très importante pour notre corps. Quand nous sommes stressés, notre respiration augmente de cadence, et si nous sommes calmes, la respiration devient moins rapide et s'apaise.

Dans cette étape on doit se concentrer sur l'air qui entre et qui sort de nos poumons. Le but de cette étape est d'agir sur la respiration. Si on trouve qu'elle est rapide, cela veut dire qu'on est énervé, donc on essaye de se calmer et on remarquera que notre stress diminue peu à peu. La relation entre le psy-chisme et la respiration est à double sens, c'est-à-dire que le stress agit sur la respiration et la respiration agit sur le stress. Plus la respiration est calme, plus on ressent la tranquillité dans notre corps.

3e étape : la marche méditative
Elle a pour but d'augmenter la concentration et de renforcer l'énergie. Elle sollicite la respiration, les muscles et la concentration.

Coordonner la respiration et la marche sert à diminuer les émotions négatives.
Pour généraliser : on peut manger en méditant, on peut travailler en méditant. Il faut apprendre à se concentrer sur tout ce que l'on fait.

4e étape : méditation sur un lieu sûr
Dans cette étape, on travaille un peu notre imagination. Tout d'abord, s'asseoir confortablement, le dos ni trop mou ni trop rigide et les yeux fermés. Porter aussi attention à son souffle, ses pensées, ses émo-tions et ses sensations.

Imaginer un lieu sûr et calme dans son esprit (un lieu qu'on connaît déjà ou qu'on invente avec des images sereines comme une plage, une forêt, une prairie). C'est un lieu qu'on peut visiter à son rythme, prendre le temps nécessaire pour inspecter cet endroit. Observer les couleurs, les sons, la lumière, les formes, les contours de ce lieu, même les odeurs.

Écouter son corps et observer les sensations et les émotions associées à cet endroit.

Sentir son souffle qui pénètre dans le corps. Des narines jusqu'au bas-ventre. Imaginer un moment calme et harmonieux et où l'on se sent totalement en sécurité.

Pour finir la séance : ouvrir les yeux calmement à son rythme, puis inspirer profondément.

J'espère que cet article vous aidera à faire le premier pas vers la pratique de la méditation. Il ne faut pas trop forcer les choses dans la méditation; par la pratique quotidienne, on arrivera à perfectionner la technique. Au début, on peut commencer à pratiquer 10 minutes par jour, puis augmenter le temps de pratique au gré de son rythme.

Sources: Les 4 vidéos dont j'ai fait un résumé, se trouvent sur Youtube et s'appellent « 4 semaines pour ap-prendre la méditation ». Écoutez bien les directives de M. Benjamin Lubszynski, le spécialiste des thé-rapies brèves.